3 févr. 2019

L'empathie - Antoine Renand by Laure M

Thriller

L'empathie Antoine Renand avis chronique happymanda bookaddict livraddict

Editions la Bête Noire - Janv 2019 - 464p

Synopsis : Vous ne dormirez plus jamais la fenêtre ouverte." Il resta plus d'une heure debout, immobile, face au lit du couple. Il toisait la jeune femme qui dormait nue, sa hanche découverte. Puis il examina l'homme à ses côtés. Sa grande idée lui vint ici, comme une évidence ; comme les pièces d'un puzzle qu'il avait sous les yeux depuis des années et qu'il parvenait enfin à assembler. On en parlerait. Une apothéose. " Cet homme, c'est Alpha. Un bloc de haine incandescent qui peu à peu découvre le sens de sa vie : violer et torturer, selon un mode opératoire inédit. Face à lui, Anthony Rauch et Marion Mesny, capitaines au sein du 2e district de police judiciaire, la " brigade du viol ". Dans un Paris transformé en terrain de chasse, ces trois guerriers détruits par leur passé se guettent et se poursuivent. Aucun ne sortira vraiment vainqueur, car pour gagner il faudrait rouvrir ses plaies et livrer ses secrets. Un premier roman qui vous laissera hagard et sans voix par sa puissance et son humanité.

Ma lecture :
Un thriller à l'histoire originale, intéressant sur beaucoup de points mais dont la lecture m'a été particulièrement ardue.

Ce roman est beaucoup plébiscité depuis le début de l'année, des critiques dithyrambiques circulent à son sujet, je l'ai donc fait remonter dans ma PAL en toute sérénité. 
Je ne dirais pas que je regrette car il est à découvrir, il mérite une large part de ses louanges mais pas tous.

Je me suis particulièrement ennuyée à certains passages très longs, inutiles. Notamment ceux décrivant des scènes explicatives sur le passé, ceux sur les tueurs en séries qui à mon goût manquaient de finesse et étaient très caricaturées.

Quant aux personnages aucune empathie - c'est le cas de le dire - pour aucun d'entre eux. Même la mère de celui qu'on appelle la Poire qui était, pour moi, le personnage le plus charismatique de l'intrigue perd rapidement de sa superbe. 

Le lézard ou l'alpha est un être machiavélique qui s'introduit chez les couples pour violer les femmes sous les yeux de leur mari. Il grimpe à mains nues sur les façades peu importe l'étage à atteindre, plus la tache est difficile plus il jubile. Il inflige des violences innommables entrainant même la mort. Anthony dit la Poire mène l'enquête avec sa collègue Marion. La poire est un personnage à l'allure physique étrange qui contrairement à l'Alpha a beaucoup d'empathie, mais comme lui cache un secret. Quand l'Alpha dévoilera publiquement son secret, le monde d'Anthony s'écroule et il partira en guerre seul - ou presque - face à lui.

Les adeptes de thrillers, de tueurs en série devineront rapidement le profil psychologique de l'agresseur, et là aussi rien d'extraordinaire, j'ai été déçue. Peut être que je lis trop de thriller, que le livre a reçu trop de critiques positives et que j'avais vraiment mis la barre trop haute.

Dans l'ensemble, le roman est cohérent, je ne pourrais pas parler de lecture particulièrement addictive mais il est certain que je voulais savoir qui quoi comment pourquoi. Je regrette un montage un peu "brouillon", des éléments trop étoffés pour introduire un nouveau personnage et des explications trop longues qui ne m'ont pas paru pertinentes. J'aurais aimé que l'auteur soit dans une psychologie plus fine et une perversité plus inattendue, même si les deux étaient présents j'ai trouvé le texte trop brut. 

Ce n'est que mon avis, à prendre avec des pincettes, le livre est à lire pour s'en faire sa propre idée. Il reste un bon thriller qui se démarque et que je ne peux pas non plus sous noté, il ne m'a pas correspondu tout simplement.
C'est un premier roman le style ne peut que s'affiner. Auteur à suivre donc.

Le booktrailer :



♥ L'article vous a plu ? Pensez à me laisser un petit commentaire ça fait toujours plaisir ♥

Petite bio de l'auteur : Antoine Renand est un auteur français. Il a écrit et mis en scène des courts-métrages, primés en festivals et diffusés à la télévision. Il est l’auteur de plusieurs scénarios de longs-métrages en cours de production. "L’Empathie" (2019) est son premier roman. 

L'empathie Antoine Renand avis chronique happymanda bookaddict livraddict


2 commentaires:

  1. Excellente critique, j'aime ton impartialité ..car comme tu le soulignes le final revient au lecteur de pouvoir aborder le thriller et de se faire sa propre opinion .Car être trop en attente souvent déçoit, là on est au neutre . Merci Laure .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi Katty, c'est vrai que pour le coup ça ne l'a pas fait je me suis embrouillée dans cette lecture dans laquelle j'ai trouvé qu'il manquait de finesse feminine - mais ça reste un bon thriller il a tous les codes du genre

      Supprimer

Instagram