5 janvier 2020

Même les méchants rêvent d'amour - Anne Gaëlle Huon

Roman

Editions Albin Michel - 3 avril 2019 - 368p // Poche 25 mars 2020 - 352p

Même les méchants rêvent d'amour Anne Gaêlle Huon chronique littéraire happybook


Présentation de l'éditeur : Jeannine, 80 ans passés, a la mémoire qui s'effiloche. Les jours sont comptés avant que ses souvenirs plient bagage. Alors Jeannine fait des listes, toutes sortes de listes. Et surtout, elle consigne dans un carnet ce qu'elle n'a jamais osé raconter. L'histoire d'un secret, d'une rencontre, d'un mensonge. Elle se confie à Julia, sa petite-fille. Quand celle-ci la rejoint en Provence, elle découvre une maison de retraite très animée. Tandis que Jeannine semble déjà partie bien loin, le précieux carnet s'offre à Julia comme un cadeau du destin. Entourée d'une bande de joyeux pensionnaires, la jeune femme va tenter de faire la lumière sur les zones d'ombre du récit. Et lever le voile sur l'histoire d'amour bouleversante qui a marqué la vie de sa grand-mère.

Même les méchants rêvent d'amour Anne Gaêlle Huon chronique littéraire

Mon avis :

C'est une petite merveille ce roman.

Depuis quelques lectures, j'avais envie d'un vent frais et léger, et mon regard s'est accroché à cette couverture. Un bleu électrique, du mimosa bien jaune dont on sentirait presque l'odeur délicate. Le titre me plaisait moins par contre. Je me suis lancée et ce fut un véritable ravissement.

J'ai commencé ma lecture tranquille au fond de mon lit et je ne l'ai plus quitté jusqu'à la dernière page. Une histoire douce un brin mélancolique qui nous berce et réchauffe nos coeurs. Je n'ai pas touché terre.

Un peu dans la lignée de Changer l'eau des fleurs de Valérie Perrin une jolie histoire nous est narrée empreinte de bienveillance et de messages d'espoir.

Julia est une écrivaine très attachée à sa grand-mère, Jeannine. Elle a laissé passé tellement de temps depuis sa dernière visite, que quand elle retourne la voir, elle est dans une maison de retraite et sa mémoire commence à partir loin très loin. En rangeant sa maison, Julia y découvre un journal que Jeannine s'obligeait à remplir jour après jour avant de tout oublier. Elle est abasourdie sur les révélations qui sont faites et au fur et à mesure de sa lecture de vives émotions la traverse - et nous aussi - En parallèle, elle fait la connaissance d Antoine, truffiste, et son cher éditeur la harcèle pour son nouveau manuscrit. Arrivera t-elle a percer les mystères familiaux et communiquer une dernière fois avec Jeannine qui s'échappe de plus en plus dans son monde pour avoir les dernières réponses ? Cette parenthèse dans le village et la vie de sa grand-mère lui permettra t-elle de sortir de sa zone de confort et de se révéler enfin ?

J'ai tout aimé dans ce roman. La douceur qui se dégage m'a enveloppé. J'avais envie d'avancer plus vite curieuse de la vie de Jeannine, savoir ce qui s'était réellement passé et découvrir le dénouement. Avec la maladie d'Alzheimer, on ne peut pas parler de Happy End, mais de belles leçons de vie en découlent malgré tout.

Le passé, Jeannine, l'avenir, Julia se juxtaposent dans une histoire tout en délicatesse et touchante. Je suis tombée amoureuse des pensionnaires de la maison de retraite. Et puis il y a Félix qui instille tellement de sourires à tout ce petit monde. On tombe également sous le charme de Zerbino, le chien d'Antoine, qui lui aussi a son mot à dire dans l'histoire !

J'ai passé un délicieux moment de lecture, je me suis liée d'amitié avec les personnages du roman, je les ai aimés chacun pour leurs qualités et leurs défauts. J'ai retenu ma respiration sur l'histoire d'amour d'une vie que tout contrarie. J'ai été émue, attristée, réjouis, des tas de sentiments nous irradient.

Les notes au début et à la fin par l'auteur donnent une explication sur la genèse de ce roman et le rendent encore plus touchant. Biographie ou autobiographique dans une fiction qui enchante.

Si vous aussi vous avez besoin d'un roman doux qui vous réchauffe je vous conseille de le lire sans tarder., impossible de ne pas succomber.
"Et s'il n'était pas trop tard pour réécrire le passé ? Après ''Le bonheur n'a pas de rides'', Anne-Gaëlle Huon nous entraîne dans un récit lumineux sur le bonheur, la tendresse, le pardon. Et sur les hasards, parfois heureux, de la vie."
NB : arrivée à la fin de ma lecture, de ma chronique, je n'ai toujours pas fait la paix avec le titre ! Je ne fais pas la corrélation entre ce dernier et l'histoire, ai je loupé quelque chose ?

Trouverez vous l'indice caché au sujet du roman dans ma photo ? 

♥ Vous l'avez lu ? vous souhaitez le lire ? dites nous le en commentaire ! ♥


Petite biographie sur l'auteur
 : 
Anne-Gaëlle Huon est une auteure française née en 1984. Sa passion : les listes, et une tendresse particulière pour les vieilles dames.

​Son départ en famille à New York en 2014 lui donne l'occasion de se tourner vers l'écriture.
Elle vit à Paris avec son mari et ses deux petits garçons.

Bibliographie : 

- 2015 : Buzz !
- 2015 : Les petites anecdotes (des candidats aux jeux télé)
- 2017 : Le bonheur n'a pas de rides
- 2019 : Même les méchants rêvent d'amour

La police des fleurs, des arbres et des forêts Romain Puértolas  livre addict happybook happymanda
instagram happymandapassions happybook
Rejoins moi sur Instagram

La police des fleurs, des arbres et des forêts Romain Puértolas  happybook




                                 

3 commentaires:

  1. Intéressant, très intéressant, si c'est dans la lignée de changer l'eau des fleurs, je vais vraiment adorer, donc ma prochaine lecture , merci Laure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un soupçon de "changer l'eau des fleurs" et un soupçon de "au petit bonheur la chance" tu mixtes et tu obtiens celui ci - rien de totalement comparable mais on retrouve tout de meme une certaine ambiance chaude et délicate belle lecture Katty tu m'en diras des nouvelles

      Supprimer

Instagram