MENU

28 mai 2018

Le manuscrit inachevé - Franck Thilliez - By Laure M

Thriller

Editions Fleuve - Mai 2018 - 528p

Le manuscrit inachevé - Franck Thilliez avis chronique
Présentation de l'éditeurAux alentours de Grenoble, un jeune a fini sa trajectoire dans un ravin après une course-poursuite avec la douane. Dans son coffre, le corps d'une femme, les orbites vides, les mains coupées et rassemblées dans un sac. À la station-service où a été vue la voiture pour la dernière fois, la vidéosurveillance est claire : l'homme qui conduisait n'était pas le propriétaire du véhicule et encore moins le coupable.
Léane Morgan et Enaël Miraure sont une seule et même personne. L'institutrice reconvertie en reine du thriller a toujours tenu sa vie privée secrète. En pleine promo pour son nouveau roman dans un café parisien, elle résiste à la pression d'un journaliste : elle ne donnera pas à ce vautour ce qu'il attend, à savoir un papier sur un auteur à succès subissant dans sa vie l'horreur racontée dans ses livres. Car sa vie, c'est un mariage dont il ne reste rien sauf un lieu, L'inspirante, villa posée au bord des dunes de la Côte d'Opale où est resté son mari depuis la disparition de leur fille. Mais un appel lui annonçant son hospitalisation à la suite d'une agression va faire resurgir le pire des quatre dernières années écoulées. Il a perdu la mémoire. Elle est seule. Dans le vent, le sable et le brouillard, une question se posera : faut-il faire de cette vie-là un manuscrit inachevé, et en commencer un autre ?

Mon avis :
Le thriller noir par excellence et une fois de plus l'auteur va se jouer de son lecteur , lequel des romans est vraiment inachevé, celui de Caleb, d'Enael ou le votre ? oui celui que vous lisez. Alors manuscrit inachevé ou pas ? En tous les cas un roman totalement abouti, des énigmes dignes de Sherlock Holmes et une fin qui vous achève !

Je vous entends d'ici "ooooh le vilain jeu de mot facile" et oui facile pourtant je suis sure que la fin vous achèvera aussi. Une montée en puissance tout le long de la lecture, le mal se déverse telle une coulée de lave, nous avions été prévenus ! Faites travailler vos méninges la solution n'est jamais loin, mais la trouverez vous........

"Si vous avez été attentif durant votre lecture, la réponse à la question que vous vous poserez forcément s'y trouve"

Tous les ans et même tous les mois il sort une multitude de romans, et ceux de Franck Thilliez se différencient invariablement cette façon bien à lui de nous plonger dans le rôle du détective, pousser notre raisonnement au maximum, d'ailleurs j'imagine très bien son cerveau comme une multitude de rouages toujours en mouvement.

L'auteur a multiplié les pistes, les chemins de traverses, les histoires dans les histoires, même si tout est lié chacune a sa propre vie et pourrait presque exister sans les autres. Une oeuvre brutale où la souffrance physique est poussée à l'extrême, certains passages sont même difficiles, notamment le cas de la petite Appoline.

"On a tous besoin d'exister par soi même, de ne pas être le sbire d'un autre"

Le sujet principal du roman est la disparition de jeunes filles, d'un coté nous avons un duo de flic Vadim et Vic (hypermésique), qui enquêtent sur ces disparitions, et de l'autre le couple Leane cette mère qui cherche la vérité sur les derniers instants de vie de sa fille avec son mari, Jullian (amnésique). Le trait d'union entre les deux, est Jeanson ce tueur en série qui jubile de donner au compte goutte les informations pour localiser les corps des victimes. Vous l'avez compris le thème de la Mémoire est à nouveau abordé par l'auteur, sa présence ou son absence c'est l'ouverture garantie des portes...

Et au milieu des personnages secondaires, mais sont ils vraiment si secondaires ? Le tout va s'orchestrer machiavéliquement vers une descente dans l'enfer rouge sang et noir éternel.
Des chapitres courts et efficaces, aucun temps mort, vous tournez les pages frénétiquement jusqu'à la fin, jusqu'à ce que la lumière soit faite.
Et zut la dernière ligne avalée, la lumière je ne la vois pas et hop retour en arrière et je cherche et je cherche et oui l'auteur nous a laissé une petite énigme rien que pour nous, pour le vilain lecteur très curieux qui veut tout savoir !

Un roman noir et très complexe signé d'une plume vive et acérée ; on ne voyage pas dans de beaux paysages mais nous allons à la découverte d'êtres féroces avides de souffrance, la jouissance dans le mal et nous délectons de cette lecture, car au delà de tout cela il y a le talent de l'auteur à la construction d'histoires pas comme les autres.

Si l'histoire plaira à un large public certaines scènes sont cependant difficiles mais surtout si l'on veut vraiment aller au bout, tout décoder il faut indéniablement se creuser les méninges, et ce n'est pas de tout repos par moment j'etais prête à balancer le livre contre le mur si si si parfois je suis très violente moi aussi ! car si l'énigme est évidente elle n'est cependant pas facile et je suis sure que je suis probablement passée à coté de beaucoup de choses, d'ou le "la fin m'a achevé" !

J'ajouterais également que le comportement de la mère fait perdre beaucoup de crédibilité à son personnage et nuit même à l'histoire, c'est improbable ce laché prise dans des milieux glauques avec un taux de survie qui froleraient le zéro pointé et elle sans filet traverse tout cela "finger in the nose", non là je dirais improbable, quand d'autres pourraient se faire tuer pour bien moins de risques que cela.

Laissez vous tenter et résolvez vous aussi l'énième casse tête, mais je suis sure que vous êtes des pros désormais, faites confiance à votre mémoire et à votre intelligence elles auront raison de cette énigme j'en suis convaincue.

Pour ma part 3 peut etre 4 résolues mais combien il y en a t'il ? La solidarité est payante entre tous venont à bout des énigmes Thillieziennes.

Une très bonne lecture vous attend. Personnellement je ne suis pas une grande amatrice de roman à enigmes mais on ne peut reprocher à l'auteur ses qualités narratives.

L'auteur : Né en 1973 à Annecy, Franck Thilliez, ingénieur en nouvelles technologies1,2, vit à Mazingarbe3, petite commune proche de Béthune dans le Pas-de-Calais.
Franck Thilliez chroniqueRomancier, il est également scénariste et a coécrit, avec Nicolas Tackian, les dialogues du film de Pierre Isoard intitulé Alex Hugo, la mort et la belle vie : film inspiré d'un roman américain, relocalisé en Provence pour l'adaptation à la télévision.
Grand passionné de thriller à l'instar de 8 millimètres de Joel Schumacher, on en retrouve quelques clins d'œil dans ses romans.
Franck Thilliez est membre du collectif d'artistes La Ligue de l'Imaginaire.

Après Conscience animale et Train d’enfer pour Ange rouge, son troisième roman La Chambre des morts est nommé au Prix SNCF du polar français 20074.
Le succès rencontré depuis La Chambre des morts lui a permis de cesser son travail d'informaticien à Sollac Dunkerque pour se consacrer exclusivement à l'écriture. Son roman Le Syndrome E sorti en octobre 2010, suivi par Gataca sorti en avril 2011, est le premier volume d'une série consacrée à la violence.
La Chambre des morts est adapté au cinéma en 2007 par Alfred Lot.

Ses personnages récurrents sont le commissaire « Franck Sharko » apparu seul dans train d'enfer pour Ange rouge puis Deuils de miel, et l'inspectrice « Lucie Henebelle » découverte dans La chambre des morts et La Mémoire fantôme. Ces deux enquêteurs se rencontrent dans Le syndrome E, et travailleront ensuite ensemble dans Gataca, Atomka, Angor, Pandemia, Sharko.

Laure M Happy manda passions

6 commentaires:

  1. Thilliez... il ne fait que du bon, voire meme du tres bon! je n'ai pas encore lu celui ci mais ca ne saurait tarder!!

    RépondreSupprimer
  2. à toi l'enigme pour connaitre la fin de la fin lol

    RépondreSupprimer
  3. Ma mère est une fan inconditionnelle, moi c'est pas du tout mon truc par contre !

    RépondreSupprimer
  4. C'est intriguant cette histoire d'énigme ! il faudrait que je lise de cet auteur un jour !

    RépondreSupprimer
  5. un vrai casse tete lol mais ça fait du bien de secouer nos meninges

    RépondreSupprimer
  6. Je ne suis pas fan de l'auteur mais ravie que tu aies aimé ta lecture

    RépondreSupprimer