9 mars 2018

Au petit bonheur la chance - Aurélie Valognes

Roman - Fiction 

Editions Fayard - mars 2018 - 342p

au petit bonheur la chance valognes aurélie

Présentation de l'éditeur : 1968. Jean a six ans quand il est confié du jour au lendemain à sa grand-mère. Pour l’été. Pour toujours. Il n’a pas prévu ça. Elle non plus. Mémé Lucette n’est pas commode, mais dissimule un cœur tendre. Jean, véritable moulin à paroles, est un tourbillon de fraîcheur pour celle qui vivait auparavant une existence paisible, rythmée par ses visites au cimetière et sa passion pour le tricot. Chacun à une étape différente sur le chemin de la vie – elle a tout vu, il s’étonne de tout –, Lucette et Jean   vont s’apprivoiser en attendant le retour de la mère du petit garçon.
Ensemble, dans une société en plein bouleversement, ils découvrent que ce sont les bonheurs simples qui font le sel de la vie. Un duo improbable et attachant pour une cure de bonne humeur garantie !

Mon avis :
Ciel quel "joli" roman ! Il y avait longtemps qu'un livre ne m'avait pas ému, je reconnais me pencher plus allègrement dans les thrillers, mais quand j'ai vu sur NetGalley le petit dernier d'Aurélie Valognes je n'ai pu résister, et je ne regrette vraiment pas mon choix.

J'avais découvert la plume de cette auteure récemment dans "Mémé dans les orties" j'avais ressenti une belle écriture pleine d'émotion mais j'étais restée un peu sur ma faim, mais ici j'ai été très largement rassasiée !

Un petit bijou plein d'amour et de tendresse qui fait chaud au cœur et à l'âme.

Jean un petit garçon délaissé par son père, puis abandonné par sa mère avec un vague "A bientôt" se retrouve chez sa Mémé Lucette, un peu bourrue mais de l'amour à revendre et de l'amour pour grandir c'est tout ce qu'il faut à un enfant.
La vie n'est pas facile surtout pour les femmes fin des années soixante et Jean va pousser au milieu de tout cela dans une vie pas toujours facile pour lui avec des joies mais aussi tellement de bleus au cœur, car la vie n'épargne pas notre petit Jean.

On sourit nostalgique en pensant à nos mères, on écrase des larmes de chagrin ou de joie, on lit avec avidité et on en tire une belle leçon de vie, car après tout - les époques, les sexes, les âges - souvent on improvise et c'est au petit bonheur la chance qu'on trace notre chemin.

Aurélie Valognes m'a transporté dans l'histoire de ce petit garçon faisant naître des émotions oubliées, il sent l'amour ce roman, sans sensiblerie avec des mots simples et justes, nous sommes émus et profondément touchés par les événements de la vie de Jean, on nourrit les mêmes espérances et les déceptions nous font tout aussi mal. La transposition dans les années 60-70 ne souffre d'aucune fausse note.

Un beau roman dans une atmosphère émotionnelle à fleur de peau qui ne peut que vous émouvoir, je vous conseille vivement sa lecture, laissez vous transporter vivez l'amour inconditionnel que l'on porte à un enfant au rythme de l'écriture d'Aurélie Valognes.

Et comme toujours une adorable couverture, haute en couleurs, qui rappelle les vacances d'enfant chez grand-mère !

Merci à Netgalley de m'avoir permis la lecture de ce roman une surprise attendrissante qui vous ébranle et merci à l'auteure pour ces remerciements emplies de tendresse et des éclaircissements sur la génèse de ce roman qui lui donne encore plus de grandeur.

♥ L'article vous a plu ? Laissez moi un petit commentaire ça fait toujours plaisir ♥

L'auteur : Auteure française née en 1983, elle vit depuis 2014 à Milan (Italie). Révélée par l'incroyable succès de "Mémé dans les orties", publié en autoédition en 2014, puis chez Michel Lafon en 2015.
Elle enchaîne avec  "Nos adorables belles-filles" en 2016 puis "Minute, papillon !" en 2017. 


Au petit bonheur la chance Aurélie Valognes avis chronique livres


2 commentaires:

  1. Ahh tu me donnes envie de le lire, c'est tellement rare les romans feel god, avec une belle écriture qui viennent chercher nos émotions .Merci de nous le faire découvrir

    RépondreSupprimer

Instagram