6 décembre 2019

Les 9 jours du cafard - Jean-François Pré

Policier

Editions Lajouanie -  11 octobre 2019 - 560 p



Synopsis : Un jeune peintre, valeur montante de l’art contemporain, est assassiné dans un manoir normand par une personnalité politique de premier plan venue passer quelques jours de vacances incognito. Son hôte, une aristocrate écossaise, décide de détourner les soupçons qui pèsent sur son invité. Elle convoque l’ex-commissaire Langsamer et l’envoie, outre-Manche, résoudre un improbable défi. Il en revient bien vite, persuadé que la clé de l’énigme se trouve dans le haras de la Duchesse. Le meurtre d’une jeune journaliste le conforte dans cette idée. Une atmosphère raffinée, des décors chics et ouatés, la campagne normande, les palaces de Deauville, des pur-sang d’exception… et quelques cadavres bien encombrants.

Ma lecture :

Dense, rythme soutenu que demander de plus ? de l'addiction et une intrigue bien ficelée le compte est bon, ce roman va vous combler.

Auteur très prolifique je le découvre aujourd'hui dans un policier mais pas que... puisque l'art, le monde hippique et même le green du golf seront de la partie. J'ai ressenti une grande passion de la part de l'auteur pour ces milieux là dont il décrit toutes les subtilités.

Mais la question est : qu'est ce donc ces neuf jours du cafard ? La durée de vie d'un cancrelat ? Une invasion qui dure ce laps de temps ? Que nenni. Le cafard est un homme politique d'une laideur proportionnelle à sa puissance, qui vient d'assassiner son amant, Romain Devereux, un peintre de grand talent.
Plein de remords, il espère toutefois que ce meurtre ne l'amène pas de suite à l'échafaud et demande de l'aide à la Duchesse Malvina pour faire disparaître le corps. Mais il sait que la chute l'attend au bout du virage. Il faudra seulement 9 jours au commissaire Langsamer pour élucider ce crime, mais pas que... d'autres mystères et morts sortiront des placards et n'entacheront pas seulement une carrière politique. Notre chère duchesse n'est pas une blanche colombe, de drôles de personnages sortis de nulle part malgré leurs gants blancs ont les mains sales, tout ce petit monde a bien des choses à cacher mais lesquelles sont avouables ? et comme toujours A qui profite le crime ?

J'ai aimé immédiatement le personnage du commissaire Langsamer. D'une efficacité redoutable, il brille par sa perspicacité et son sens de l'effet "surprise". Même si la modestie ne fait partie de ses qualités premières, il en reste tout de même très attachant et très intrigant. Les personnages sont très bien travaillés, des traits de personnalités propres et originaux à chacun, nous poussent à vouloir en savoir plus.

La façon de mener l'enquête et surtout l'ultime réunion avec les suspects vous rappellera indiscutablement le fameux Hercule Poirot d'Agatha Christie.

La dynamique est donnée par les multiples intrigues, toutes liées. L'auteur nous promène tranquillement dans ce jeu de pistes et on se demande comment il va réussir à tout réunir pour le dénouement final. Je n'avais pas du tout deviné le fin mot de l'histoire, et j'ai beaucoup aimé cette culbute finale. Tout est cohérent et s'emboîte à la perfection.

La plume est alerte, mais... et oui quelque chose m'a un peu gêné. Il y a trop de descriptions à mon goût sur des thèmes très différents dans un seul roman. Bien sûr, c'est très intéressant et enrichissant. Le roman fait 560 pages, ceci explique un peu cela.

Je vous dirais que malgré ce, il ne faut surtout pas passer à coté, découvrir cette écriture et ce sens de l'intrigue rondement menée. Un auteur qui nous crée des personnages aussi vrais que nature dont on palpe l'intelligence malicieuse est assez rare. Plongez au coeur de l'enquête et vivez les 9 jours du cafard, une réjouissante découverte vous attend.

NB : trouverez vous l'indice caché au sujet du roman dans ma photo ? 

Les 9 jours du cafard Jean-François Pré happybook happymanda avis chroniques
Merci aux Editions pour cette lecture

♥ Vous aussi vous allez le lire ? laissez votre marque avec un commentaire pour me le dire ! ♥

Petite biographie de l'auteur : Chroniqueur hippique à TF1 et au Parisien pendant des années, Jean-François Pré se consacre maintenant à l’écriture. Sa discipline favorite  ? Le roman noir. Son héros  ? L’ex-commissaire Langsamer. Une de ses toiles de fond favorites ? Les champs de courses, évidemment.

- 2009 : Le cinquième étage
- 2012 : Ball
- 2013 : Le Noyé de Paris Plages
- 2013 : Le cinquième étage
- 2013 : Diesel mortel
- 2013 : Duel à Biarritz
- 2013 : Scarlet a disparu !
- 2013 : Mort en couleurs
- 2013 : Le scoop
- 2013 : Private eye
- 2013 : Le Cannibale de Nice
- 2013 : L'assassin habite au 12
- 2013 : Menace sur La Baule
- 2013 : La mort de M. Stan
- 2013 : Crime au yoga
- 2013 : Bridge sanglant à Deauville
- 2015 : Le Jour Dernier
- 2016 : Double JE
- 2018 : Vingt briques pour un pantin
Les 9 jours du cafard Jean-François Pré happybook happymanda avis chroniques - 2019 : Les neuf jours du cafard


Aimé, liké



instagram happymandapassions happybook
Rejoins moi sur Instagram


                                   Les 9 jours du cafard Jean-François Pré happybook happymanda avis chroniques

                     Les 9 jours du cafard Jean-François Pré happybook happymanda avis chroniques                                                                   

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Instagram