5 mars 2020

Les étincelles - Julien Sandrel - Editions Calmann-Levy

Roman

Editions Calmann Levy - 26 février 2020 - 396p

Les étincelles Julien sandrel chroniques littéraires happymanda happybooks

Synopsis : La jeune Phoenix, 23 ans, a le goût de la provocation, des rêves bien enfouis, et une faille terrible : il y a trois ans, son père, un scientifique, s’est tué dans un accident de voiture en allant rejoindre une autre femme que sa mère. Depuis, Phoenix le déteste. À cause de lui, elle a abandonné études et passions et enchaîne les petits boulots. Mais un jour, dans un carton qui dort à la cave, elle découvre la preuve que son père se sentait en danger. Ainsi qu’un appel à l’aide énigmatique, écrit dans une langue étrangère. Et si elle s’était trompée ? Et si… la mort de son père n’avait pas été un accident ? Aidée de son jeune frère, un surdoué à l’humour bien ancré, Phoenix se lance à la recherche de la vérité. Mais que pourront-ils, tout seuls, face à un mensonge qui empoisonne le monde ?


Ma lecture :

Dans le cadre du prix des lecteurs U, j'avais eu l'occasion de découvrir cet auteur pour le très remarqué "La chambre des merveilles". Hélas je n'avais pas eu de coup de coeur avec cette lecture. Vous pouvez retrouver mon avis sur le blog. Cela m'embetait fortement et je ne voulais pas rester sur cette sensation.

Donc je me lance, un peu fébrile, et là.... le charme opère. Pas au tout début, mais au fur et à mesure que l'auteur pose les fondations de l'intrigue, le roman prend une grande envergure et je suis allée de surprise en surprise. Son écriture est douce c'est très plaisant.

Phoenix est encore plus proche de sa famille depuis le décès accidentel de son père 3 ans auparavant en Colombie. Aucun n'arrive à faire le deuil d'autant qu'un adultère a été découvert par la même occasion. Son frère, César ne décolère pas.
Pourtant la découverte d'un étrange message, en roumain, dans ses affaires, va pousser Phoenix et César à revoir leur jugement sur les circonstances de ce décès. Ils "ouvrent" leur propre enquête, bien décidés à retrouver une belle image de leur père et en apprendre un peu plus sur les recherches scientifiques qu'il effectuait.  Une société au nom de Lumière commercialise un pesticide - Clear - dont les effets sont dévastateurs sur la santé arrive rapidement en tête de liste. Aurait-il été assassiné pour éviter certaines révélations ? Phoenix ne va pas hésiter une seule seconde, sa vie est déjà trop abimée pour faire dans la demi-mesure, elle prendra des risques insensés, mais justice doit être faite. Sait elle ou tout cela va l'amener ? Surtout si au détour elle rencontre l'amour ?

Julien Sandrel reste dans le registre bienveillant, ce n'est pas des vilains thrillers mais une belle cause à mettre en avant. Je trouve que son écriture a pris de l'assurance. Il y appose une intrigue policière sociétale et écologique qui n'est pas pour me déplaire. Cette enquête nous amène loin et à réfléchir à toutes ces manipulations au nom de l'argent.. On se sent vite impliqué par les injustices soulevées ; les géants qui piétinent les petits à leur service. Peu importe le nombre de morts ou de millions dépensés pour acheter des silences, dans la balance ils ne feront jamais le poids.

Des personnages secondaires, la mère et la grand-mère paternelle, et d'autres qui arrivent plus tardivement mais sont rapidement mis sous la lumière. Ils s'accordent harmonieusement.

Un personnage féminin de caractère, une intrigue écologique, des vies humaines sacrifiées, des études faussées ... j'ai très vite fait une connexion avec l'excellent film "Erin Brockovich seule contre tous", où Julia Roberts tient le rôle principal. Comme dans ce film, un sentiment d'injustice vous soulève le coeur et j'ai eu envie de me battre au côté de Phoenix.


Les étincelles Julien sandrel chroniques littéraires happymanda happybooks


L'enquête est bien dirigée, elle prend de l'ampleur au fur et à mesure. Les pistes ne vous perdent pas tout est bien construit jusqu'à ce que toutes ces étincelles allument un grand feu, de joie pour nous lecteurs.

J'ai aimé la façon d'introduire la voix des autres personnages après Phoenix. Elles n'arrivent pas trop tôt et donnent une vue différente des implications. Ce fut donc une lecture très agréable, et un sentiment très positif en ressort à la fermeture du roman, que je n'avais pas eu pour son premier.

Entre légèreté et sérieux, Julien Sandrel a su me séduire avec son enquête policière dans laquelle on ressent son investissement et ses recherches. La cause est juste, noble et belle.

J'en conclus en plus d'une bonne lecture qu'il faut toujours récidiver après un échec, une surprise est souvent au rendez-vous et ce n'est que du bonheur.


Les étincelles Julien sandrel chroniques littéraires happymanda happybooks








Les étincelles Julien sandrel chroniques littéraires happymanda happybooks

Les étincelles Julien sandrel chroniques littéraires happymanda happybooks

1 commentaire:

  1. A en lire le synopsis et ton avis, ça me donne bien envie de découvrir ce roman.
    Je prends note et te remercie de la découverte :)
    Bonne journée, à bientôt ! ;)

    RépondreSupprimer

Instagram