MENU

20 mars 2018

Histoires plastiques - Isabelle Sarfati - By Laure M

Témoignage biographique - Humour


Editions Stock - Février 2018 - 252 p

Histoires plastiques - Isabelle Sarfati avis chroniquePrésentation de l'éditeur : Isabelle Sarfati est chirurgienne plastique, elle opère des femmes et des hommes, des jeunes et des vieux, des moches et des beaux. Se succèdent dans son cabinet une nudiste furieuse de sa reconstruction mammaire, un joueur de poker
professionnel qui a choisi d’avoir quatre testicules pour lui porter chance, une femme qui ne veut plus de seins, une autre qui en veut plus et plus de fesses aussi pendant qu’on y est… À chacun, l’auteur tente de répondre, pas forcément
avec un bistouri. Elle n’élude rien des ratages, douleurs, outrances de son sulfureux métier mais raconte surtout des histoires de transformation, de réparation, de réconciliation personnelle drôles, tragiques, humaines.
Isabelle Sarfati, également adepte de la chirurgie pour elle-même, nous livre aussi le journal de sa dernière opération en tant que patiente avec sincérité et humour.

Mon avis :


Incroyable témoignage qui apporte un autre regard sur la chirurgie plastique et ses chirurgiens.

L'auteur écrit bien, écrit même très bien j'ai été sur ce point très surprise, oh pas que les médecins ne savent pas écrire mais pour avoir travaillé avec eux leurs talents s'expriment essentiellement dans la médecine, temps et énergie physique et morale déjà énormément misent à mal, bien qu'ils rédigent beaucoup d'articles médicaux et ce régulièrement, mais là on est sur un autre registre tout de même.

Dans un discours ouvert parfois cru, l'auteur nous raconte des anecdotes toutes plus surprenantes les unes que les autres, sur ses patients. On sent leur détresse, leurs besoins ou simplement leur envie de se plaire. Les demandes sont fondées ou injustifiées mais elle ne se laisse jamais démonter il faut faire face savoir accepter ou refuser mais ne jamais aller trop loin, juger ou moraliser, la chirurgie esthétique c'est sa vie, sa clientèle son gagne pain. Il y a de l'humour beaucoup même, je me suis surprise à rire en imaginant la scène, mais aussi des moments de tristesse dans ces corps abimés par des accidents, des cancers, des ratages de suicide...

D'autres chapitres abordent l'histoire de la chirurgie esthétique, très intéressant mais âmes sensibles s'abstenir, certains passages décrivent des interventions très particulières qui peuvent être difficiles à lire. Des bourreaux de travail ne comptant pas leurs heures sont à l'oeuvre et nous rappellent que les fondements de la chirurgie esthétique se trouvent dans la reconstruction des gueules cassées de 14-18.

Et au milieu se mêle sa propre histoire de chirurgienne et de patiente. Si Isabelle Sarfati semble, au travers de son récit, une excellente chirurgienne elle n'en est pas moins une femme qui veut se plaire et ne recule devant que peu de chirurgies esthétiques, botox, acide, avancé du menton, filling,  lifting, chirurgie des paupières et des seins, liposuccion seul le nez qui semble le mériter n'y est pas passé. Et on peut dire que ce n'est pas une patiente très sérieuse en post-op ! Sur ce coté, elle me ressemble.

Elle nous dit tout, ne cache rien, elle assume, elle s'assume, ne l'analyse pas, c'est ainsi point.

Au final une bonne lecture, une vision plus brutale de l'envers du décor, une vision qui peut déplaire, même si le coté monétaire est peu évoqué, l'accès à des demandes "non justifiées" semble facile, des débordements mal légitimés à mes yeux. Les chirurgiens décrits semblent excellents ils maîtrisent leur art, pourtant le coté humain est aboli, profit, rentabilité, efficacité, publicité, avancer être en haut de l'affiche mais toujours en visant un résultat remarquable, réputation protection.

Deux extraits bien parlants de ce monde.

"Il faut essayer d'opérer ceux qui sont consolables."

"Comme disait Tessier, si vous voulez de très bons résultats, opérez de très jolies filles." 
Dommage, je n'habite pas la région parisienne, les tarifs de ses consultations c'est whaouuuuuu, car je serais bien allée lui rendre visite, après tout se plaire est primordial j'assume ! je devine une excellente chirurgienne et elle m'a apporté beaucoup de réponses aux approches patients-chirurgiens plastiques !! Et vous quel est votre rapport à la chirurgie esthétique ? tabou ou assumé !

isabelle safarti avis chroniqueL'auteur : Le Dr Isabelle SARFATI est chirurgienne plasticienne. Elle est spécialisée dans la chirurgie des seins et la médecine esthétique du visage.
Elle est titulaire des diplômes de chirurgie générale et de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique.


Laure M - Happy Manda Passions



1 commentaire:

  1. Interessant, merci pour ta critique, je le lirai bien que ça adonne ;-)

    RépondreSupprimer