10 janv. 2018

La fille du train - Paula Hawkins - By Laure M

Thriller psychologique

Editions Sonatine - Mai 2015 - 384p //  Pocket - Septembre 2019 - 456p

La fille du train paula hawkins avis chronique happybook happymanda

Présentation de l'éditeur : Entre la banlieue où elle habite et Londres, Rachel prend le train deux fois par jour : à 8 h 04 le matin, à 17 h 56 le soir. Et chaque jour elle observe, lors d'un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants : Jason et Jess. Un couple qu'elle imagine parfait. Heureux, comme Rachel et son mari ont pu l'être par le passé, avant qu'il ne la trompe, avant qu'il ne la quitte. Jusqu'à ce matin où Rachel voit Jess dans son jardin avec un autre homme que Jason. La jeune femme aurait-elle une liaison ? Bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, Rachel décide d'en savoir plus. Quelques jours plus tard, elle découvre avec stupeur la photo d'un visage désormais familier à la Une des journaux : Jess a mystérieusement disparu... "

Ma lecture 

Un vrai bon thriller psychologique.

L'alternance de la narration par chapitre donne des points de vus différents et permet de se mettre davantage dans la peau des personnages - paranoia ? manipulation ? alcoolisme ? masochisme ? 

Rachel est borderline et le tueur machiavélique. 

L'auteur décrit parfaitement l'état de l’héroïne tout en sachant insinuer peurs et doutes au fond de nous. L'espoir se raréfie, on retient notre souffle parce que la folie ne peut pas être la réponse à tout, mais qui croire ?

Le personnage de Rachel devient vite attachant, même si je ne la comprends pas au début, j'ai eu très vite envie de voler à son secours pour l'aider à se sortir de cette spirale sans fin.  

Le rapport à l'alcool est décrit avec une justesse incroyable. Cette descente, ces élans de reprendre pied pour mieux y replonger. L'auteur ne juge pas mais nous montre le chemin pour mieux comprendre cette machine à oubli dans laquelle Rachel est emprisonnée. 

Le dénouement ne nous laisse pas sur notre faim loin de là même. 
C'est le premier roman de Paula Hawkins et on peine à le croire car la construction est digne des plus aguerris. Il nous tient en haleine et laisse en nous son empreinte très longtemps. Un roman marquant et remarquable qui mérite amplement l'engouement qu'il a suscité.

La position de voyeur que nous occupons y est pour beaucoup je pense. Roman que je vous conseille si vous êtes adepte de psychologie de quoi vous régaler.

Coté film, j'ai trouvé le début un peu long. La psychologie tortueuse pour le spectateur est moins poussée à son paroxysme que dans le roman. La fin est aussi légèrement différente. Si on n'a pas lu le livre on passera probablement un meilleur moment de visionnage. Cela reste un film


Le trailer du film :







La fille du train paula hawkins avis chronique happybook happymanda


La fille du train paula hawkins avis chronique happybook happymanda
Rejoins moi sur Instagram



La fille du train paula hawkins avis chronique happybook happymanda

                                                                         

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Instagram